Le Mali
Institutions
Coopération
Education
Art & Culture
Tourisme
Presse
Urbanisme
Horoscope
Météo
Formation
Editorial
Liens



 
  Dossier
Préparatifs du mois de Ramadan : Les prix des produits de grande consommation prennent l’ascenseur

Quelques denrées alimentaires de première nécessité ont connu une hausse au niveau de leurs prix ces derniers temps, comme c’est le cas tous les ans d’ailleurs à l’approche du mois de Ramadan, période de grande consommation de ces produits.

A quelques jours du début du mois de Ramadan, les prix de certains produits de première nécessité ont grimpé. Pendant que les consommateurs se plaignent et accusent les commerçants de sucer leur sang, les commerçants quant à eux, rejettent toute responsabilité dans cette situation qu’ils attribuent aux taxes et autres contraintes auxquelles ils font face lors de l’importation de ces produits.

Les produits qui ont connu une hausse au niveau de leurs prix sont le sucre, l’huile, la pomme de terre, l’oignon et même le riz dans certains cas.
Selon Moustapha Koné, commerçant grossiste et détaillant au marché de Djelibougou, le prix du sucre n’a pas baissé cette année. Pour lui, depuis longtemps, les consommateurs se plaignent car le sac de sucre importé variait entre 22.500 FCFA et 23.000 FCFA avant. Tandis que le kilogramme de sucre importé était vendu entre 450 FCFA et 500 FCFA. Et de nos jours, le prix du sac de sucre importé varie entre 26500 FCFA et 28000 FCFA.
A en croire notre interlocuteur, le sac de sucre local était vendu à moins de 20000 FCFA avant. Mais de nos jours, il est cédé entre 25500 FCFA et 26000 FCFA. Pendant que le kilogramme est vendu à 550 FCFA aujourd’hui alors qu’il était cédé à 400 FCFA.

Un autre commerçant dira que le bidon d’huile Dinor de 20 litres est vendu aujourd’hui entre 18000 FCFA et 18500 FCFA. Alors qu’il était vendu entre 16000 FCFA et 16500 FCFA, pendant que le litre était vendu à 800 FCFA. Malheureusement dit-il, les prix ont connu une légère hausse car le litre d’huile est aujourd’hui vendu à 1000 FCFA. Mieux ajoute-t-il, le bidon d’huile locale de 20 litres était vendu à 13500 FCFA mais actuellement, il se trouve à 14750 FCFA de nos jours sur le marché, tandis que le litre de cette huile locale est aussi vendu à 800 FCFA.

En plus de cela, d’autres produits de grande consommation comme la pomme de terre, l’oignon et même le riz ont aussi connu une hausse de prix. Selon un commerçant que nous avons rencontré à cet effet, le kilogramme de pomme de terre était vendu entre 250 FCFA et 300 FCFA en fonction des marchés. Mais aujourd’hui explique-t-il, le kilogramme de pomme de terre s’est retrouvé entre 350 FCFA et 400 FCFA, de même pour le riz ‘’Ganbiaka’’ dont le kilogramme était vendu à 350 FCFA mais qui se retrouve à 375 FCFA aujourd’hui.

Fatoumata Fofana

Du 19 Mai 2017

 

Dans la même rubrique :


© 1999-2016 - Afribone Mali SA - Tous droits réservés